Learning Companion

Le Learning Companion est le fruit d’une collaboration entre le Centre pour l’éducation à l’ère digitale (CEDE) et le Centre d’appui à l’enseignement (CAPE) de l’EPFL, tous deux membres du Centre LEARN.

Le Learning Companion permet aux étudiant-es de s’autoévaluer sur trois niveaux. Il les invite à mener une réflexion sur leurs habitudes d’apprentissage, leurs stratégies de résolution de problèmes ainsi que sur la gestion de projets. 

Basé sur les concepts théoriques et les recommandations du livre « Apprendre à étudier » (Tormey & Hardebolle, 2017), le Learning Companion a été développé pour les étudiant-es de l’EPFL, mais il est également accessible à toutes et tous les étudiant-es des universités suisses.

Cet outil propose une série de questionnaires d’auto-évaluation qui permettent aux étudiant-es de se situer par rapport à leurs habitudes d’apprentissage. Par exemple, en répondant à des questions telles que : « est-ce que je gère bien mon stress ? » ou encore « est-ce que je révise efficacement ? ».

Les étudiant-es reçoivent des recommandations personnalisées et des ressources d’apprentissage pour améliorer leurs compétences dans les différents domaines.

Résoudre un problème en mathématiques ou en physique requiert une approche systématique qui est nouvelle pour certain-es étudiant-es qui commencent leurs études à l’EPFL.

Le Learning Companion est conçu pour améliorer les compétences des étudiant-es en résolution de problèmes en utilisant un journal d’apprentissage que les étudiantes remplissent après avoir travaillé sur leurs exercices.

Les entrées dans le journal sont ensuite résumées visuellement dans un tableau de bord. Celui-ci permet aux étudiant-es d’identifier les domaines dans lesquels ils ou elles peuvent s’améliorer, en donnant des pistes comme « vérifier les calculs » ou encore « persister lorsque c’est difficile ».

Ce système permet du côté de l’enseignant-e, d’avoir accès aux données (anonymes) de sa classe afin d’identifier et aborder les difficultés qui nécessitent des explications complémentaires.

Prochaine étape :

Le Learning Companion fait actuellement l’objet d’un développement supplémentaire visant à l’adapter au niveau du Secondaire II par l’équipe du BeLEARN (plus d’informations sur ce projet ici).

 

Ce projet d’extension verra notamment l’ajout d’une version multilingue, permettra d’examiner les différences entre les populations (école obligatoire vs université) et de préparer les étudiant-es à acquérir des compétences d’autorégulation en anticipation de leur entrée dans les études supérieures.

 

 

BeLEARN@EPFL

Afin de renforcer et étendre la contribution de l’EPFL dans la transformation digitale de l’éducation, le Centre LEARN s’est joint au partenariat conclu entre la Direction de l’instruction publique et de la culture du canton de Berne et 5 hautes écoles pour former BeLEARN : un centre de compétences ayant pour objectif de faire avancer l’éducation numérique grâce à une approche translationnelle.

Dans ce cadre, les trois institutions bernoises –l’Université de Berne, la Haute école spécialisée bernoise et la Haute école pédagogique de Berne— ainsi que l’EPFL et la Haute école fédérale en formation professionnelle (HEPF) unissent leurs compétences avec un réseau pluridisciplinaire composé de diverses équipes de recherche sur l’éducation concernant tous les niveaux du système éducatif suisse. Des start-ups spécialisées dans l’éducation numérique participent à BeLEARN notamment à travers d’un partenariat stratégique avec le Swiss EdTech Collider.

Les partenaires de BeLEARN collaborent sur des projets de recherche basés directement sur les besoins spécifiques identifiés sur le terrain et transposent leurs résultats dans la mise en œuvre de solutions pratiques selon trois axes principaux : le développement des compétences digitales dans l’éducation, l’utilisation pédagogique des ressources et outils digitaux et les “learning analytics” (la science des données appliquées dans l’éducation).

Au sein de l’EPFL divers projets sont menés dans le cadre de BeLEARN:

 

  • Grafmilis: Le projet concerne deux plateformes d’analyse et de remédiation des difficultés de l’apprentissage de l’écriture, Dynamilis et Grafos, respectivement développées à la PHBern et à l’EPFL. (CHILI; personne de contact: Pierre Dillenbourg)
  • Teaching engineering and computing ethics with Deepfakes: le projet porte sur une étude expérimentale d’évaluation d’approches pédagogiques visant à développer le raisonnement éthique des étudiant-es en ingénierie. (CAPE; personne de contact: Roland Tormey)
  • FREE – Federal Library of Open Educational Resources: Le projet FREE vise à concevoir et mettre en œuvre une bibliothèque fédérale de ressources éducatives libres pour différents niveaux et programmes d’études en Suisse et au-delà. Il est complémentaire à l’initiative Swiss Digital Skills Academy (d-skills.ch). (REACT; personne de contact: Denis Gillet)
  • Learning Companion:  Le Learning Companion est un outil en ligne permettant aux étudiant-es de développer des stratégies d’apprentissages efficaces. Le projet investigue l’utilité de l’outil auprès d’un public pré-universitaire et permet de développer une version multilingue.  (CEDE; personne de contact: Patrick Jermann)
  • Computational problem solving in MINT mobil: Le programme MINT mobil du Département de l’enseignement obligatoire du Canton Berne comprend une mission de robotique, développée à l’EPFL. Ce projet vise à faire évoluer la mission robotique et à mesurer l’impact sur les élèves et les enseignant-es. (MOBOTS; personne de contact: Susanne Grabowski
  • Labnet Booster project: Le projet Labnet vise à évaluer les besoins, les attentes ainsi que les applications potentielles d’une mise en réseau des laboratoires physiques et virtuels. (personne de contact: Jessica Dehler Zufferey)

Un appel à projet interne pour 2023/2024 est ouvert jusqu’au 31.10.2022

Contact:
Jessica Dehler Zufferey - jessica.dehlerzufferey@epfl.ch
Site:

PNR77: Évaluer les compétences en pensée computationnelle

La pensée computationnelle (ou computational thinking en anglais, abrégé CT) consiste à être capable de développer une méthodologie de résolution de problème complémentaire aux ordinateurs. Ce projet étudie dans quelle mesure les élèves suisses sont déjà capables de le faire – et il développe des outils pour mesurer ces compétences.

 

Portrait / Description du projet

En trois étapes, nous développons des outils d’évaluation des compétences en matière de pensée computationnelle (CT) dans les écoles obligatoires suisses. Tout d’abord, nous concevons un modèle de compétences basé sur l’âge pour le CT et identifions les problèmes typiques pour chaque catégorie d’âge. Deuxièmement, nous développons un système de tutorat et d’évaluation intelligente qui aide les élèves à résoudre des problèmes tout en mesurant leurs compétences en matière de CT. Troisièmement, nous testons cette approche en robotique éducative dans l’enseignement obligatoire dans les cantons de Saint-Gall, de Vaud et du Tessin, avec une attention particulière pour le robot éducatif suisse Thymio II, qui est en train d’être introduit dans les écoles de ces cantons.

Contexte

La pensée computationnelle est la capacité à décomposer les problèmes en leurs différentes parties, à développer des stratégies de solution et à les présenter de manière à ce qu’ils puissent être compris et exécutés par des humains ou des ordinateurs. La pensée computationnelle est reconnue comme un élément central dans plusieurs stratégies nationales et cantonales en matière d’éducation. Malheureusement, il existe peu d’instruments permettant de mesurer l’impact des mesures mises en œuvre.

Objectif

Le but de ce projet est de fournir aux décideurs politiques et aux enseignants des outils et des protocoles pour l’évaluation à grande échelle des compétences dans l’enseignement obligatoire. Le projet vise notamment à définir un modèle de compétences, à développer un système intelligent de tutorat et d’évaluation et à tester les outils développés dans les cantons de Saint-Gall, Vaud et Tessin.

Importance

Les résultats permettront d’évaluer le modèle de compétences développé : il s’agira notamment de savoir comment il peut être utilisé dans les écoles et comment il est accepté par les élèves, par les enseignants, les directeurs d’école et les services cantonaux. Mais il permettra aussi d’évaluer l’efficacité des différentes approches d’enseignement des compétences en matière de TC. Ce projet fournit donc un outil pour évaluer l’impact des initiatives éducatives qui se concentrent sur la pensée computationnelle.

 

Responsables du projet

Prof. Francesco Mondada, Mobile Robotic Systems Group, EPF Lausanne

Prof. Luca Maria Gambardella, Faculty of Informatics, USI Lugano

Dr. Alberto Piatti, Dipartimento formazione e apprendimento, SUPSI Locarno

Prof. Dorit Assaf, Didaktik der Informatik und Medienbildung, Pädagogische Hochschule Fachhochschule Nordwestschweiz (FHNW), Windisch

CAS pour l’enseignement de la science informatique en secondaire 1

La deuxième volée du CAS SI démarrera en avril 2022. Merci de remplir le formulaire de pré-inscription si vous souhaitez démarrer le CAS SI en avril 2022. Pour tout renseignement, merci de nous contacter à cas-si-edunum@epfl.ch

Pourquoi un CAS ?

Dans le cadre de l’évolution de l’éducation numérique dans le canton de Vaud, le projet Edunum démarre une nouvelle phase au niveau du cycle 3 avec 11 établissements pilotes pour l’introduction à la grille horaire d’une 34ème période dédiée à la Science Informatique.

Afin de former les enseignant.e.s du secondaire 1 souhaitant s’impliquer, le centre LEARN a créé le CAS (Certificate of Advanced Studies) pour l’enseignement de la Science en Informatique pour le secondaire 1. La  première volée a débuté sa formation en juin 2021 et enseigne actuellement la 34ème période avec les élèves de 9ème année de VP et VG.

Quels sont les objectifs et enjeux du CAS ?

La formation vise à :

  • assurer la maîtrise de la Science Informatique des participant-es
  • s’approprier une pédagogie et didactique de la Science Informatique
  • contribuer à initier et développer une communauté de pratiques d’enseignant-es de cette nouvelle discipline du PER (Plan d’études romand)
  • produire des MER (Moyens d’enseignement romands) pour la Science Informatique

La DFJC considère que l’obtention de ce CAS permet d’enseigner la Science Informatique dans les établissements secondaires 1 du canton de Vaud.

Comment se déroule la formation ?


Le « CAS pour l’enseignement de la science informatique en secondaire 1 » est une formation de 10 crédits et 280h réparties sur 2 ans.

La pédagogie prônée pour les élèves est une pédagogie active, centrée autour des activités et la réalisation de projets. Cette même approche est déployée dans le cadre de la formation des enseignant.e.s s’impliquant dans le CAS.

La formation est centrée sur une formation continue durant les deux années avec une mise en œuvre en parallèle dans le cadre de la responsabilité d’une 34ème période avec une classe.

Pour en savoir plus sur:

  • les principes pédagogiques
  • l’organisation et le calendrier de la formation
  • les conditions d’admission

merci de consulter la page du CAS SI

Enseigner durant la pandémie de COVID-19

Les équipes du LEARN ont accompagné les enseignant-es de l’EPFL et de l’école primaire dans la mise en place et l’adaptation de l’enseignement à distance et mixte dans le contexte inattendu et imposé du confinement lié à la pandémie de COVID-19.

Les équipes du LEARN ont accompagné les enseignant-es afin de faire face au passage soudain à l’enseignement à distance imposé par le confinement. Ce travail a été entrepris avec des enseignant-es de l’EPFL ainsi qu’avec des enseignant-es des écoles primaires publiques.

Les ressources créées dans le cadre de ces différents efforts ont pour objectif d’être accessibles en libre service afin d’être utile au corps enseignant de toutes institutions et niveaux confondus.

Certaines de ces ressources sont disponibles en anglais, d’autres en français.

Accompagnement des enseignant-es à l’EPFL

Afin de minimiser en permanence le risque de transmission de la covid-19, le Centre pour l’éducation à l’ère digitale (CEDE) et le Centre d’appui à l’enseignement (CAPE) ont mis en place une documentation, des ateliers et une permanence afin d’accompagner les enseignant-es de l’EPFL dans l’articulation des enseignements en ligne et sur le campus.

  • Leurs ressources sont régulièrement mises à jour.

Accompagnement des enseignant-es du primaire

Depuis 2018, le Centre LEARN travaille avec le Département de l’éducation, de la jeunesse et de la culture (DFJC) du canton de Vaud sur le projet d’éducation numérique, « EduNum », en collaboration avec la HEP Vaud et l’UNIL.

La phase d’enseignement à distance a généré un défi particulier pour les enseignant-es : assurer la continuité des apprentissages des élèves tout en maintenant le lien avec les familles. L’équipe du LEARN a souhaité les accompagner dans la définition et la mise en œuvre de cette nouvelle tâche avec les outils à leur disposition tout en re-mobilisant le contenu déjà vu dans le cadre de la formation qui fait partie du projet.

Nous avons proposé, en collaboration avec la HEP Vaud, des sessions en ligne dès la semaine qui a suivi le début du confinement en 2020. Ces sessions courtes et opérationnelles ont permis de co-construire l’enseignement à distance.

Les ressources partagées ici sont en français :

 

  1. Défi 1 – Démarrer l’enseignement à distance
  2. Défi 2 – Organiser ma première classe virtuelle
  3. Défi 3 – Animer ma classe virtuelle
  4. Défi 4 – Interroger ma classe à distance
  5. Défi 5 – Lecture d’histoires à distance
  6. Défi 6 – Parler du covid-19 avec les enfants
  7. Défi 7 – Aborder le covid-19 en classe

Le Centre LEARN a également collaboré avec Edit Change Management pour créer une trilogie de livres illustrés, appelée Oscar & Zoe, permettant de relever les défis numériques liés à la pandémie comme par exemple, les fausses nouvelles ou la gestion du temps d’écran.

Vous trouverez dans l’article de presse les liens vers le téléchargement gratuit en anglais, français et allemand.

Contact:
Support team for EPFL teachers - flexible-teaching@epfl.ch
Ressources created for primary school teachers - gregory.liegeois@epfl.ch

Recherche sur l’éducation durant la pandémie de COVID-19

Les deux questions principales traitées par notre équipe de recherche concernaient la manière dont la distance affectait aussi bien les étudiant-es que les enseignant-es durant le confinement et comment récolter des données et des preuves afin d’informer les prises de décisions.

1. Recherche sur l’enseignement à distance pendant le confinement

En réaction à la pandémie, nos équipes de recherche ont travaillé pour apporter des preuves de l’impact des mesures liées à la COVID-19 sur l’éducation en étudiant l’enseignement à l’EPFL et dans les écoles publiques pendant le confinement.

1.1. Étude sur les enseignant-es de l’EPFL devant adapter leur enseignement

Une étude sur l’adaptabilité des enseignant-es était en cours lorsque la pandémie de COVID-19 a frappé l’enseignement supérieur en février 2020. Celle-ci a donc été rapidement repensée afin de capturer l’adaptabilité des enseignant-es dans une situation de changement forcé. L’analyse introduit des perspectives d’innovation pédagogique et touche aux composantes sociales de l’apprentissage qui, pendant le confinement, ont montré un impact sur le sens du rôle d’enseignant professionnel. L’enregistrement et les diapositives d’une présentation de cette étude lors d’une session lunch&LEARN sont en lien sur la gauche.

1.2. Étude sur les expériences des enseignant-es avec l’enseignement à distance dans le canton de Vaud

Plus de 5500 enseignant-es du canton de Vaud ont participé à l’étude. L’analyse des facteurs associés à un enseignement à distance efficace révèle qu’il existe trois types de facteurs qui jouent un rôle :

 

  • les facteurs contextuels (élève, enseignant.e et équipement scolaire ; ainsi que le soutien technique et socio-affectif disponible)
  • les facteurs individuels (enseignant.e et autonomie, compétence et motivation des étudiant.e.s)
  • les facteurs pédagogiques (pratiques et outils)

Le rapport complet est disponible ici.

2. Recueillir des preuves de recherche sur l’impact de la pandémie de COVID-19 sur l’éducation

La pandémie a eu un impact majeur sur l’éducation, non seulement en raison de l’isolement social pendant le confinement, mais aussi en raison de la nécessité d’organiser l’éducation différemment après la réouverture des écoles. De nouvelles pratiques sont apparues. Les chercheuses et les chercheurs en éducation ont rapidement accompagné l’émergence de ces nouvelles pratiques. Plusieurs études ont été menées pour documenter et enquêter sur les effets de la pandémie du coronavirus sur l’éducation. Celles-ci peuvent apporter une contribution significative à la compréhension de ce qui s’est passé, mais aussi à la préparation de scénarios futurs, basés sur des preuves.

Mais comment rassembler toutes ces études afin de les rendre accessibles et utiles à l’ensemble de la communauté de recherche?

La Conference suisse des directeurs cantonaux de l’instruction publique (CDIP), le Secrétariat d’État à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI) et le Centre LEARN se sont associés pour proposer une plateforme de partage des recherches sur l’impact de la COVID-19 sur l’éducation en Suisse.

2.1. Ouvrir le référentiel

Nous avons lancé un référentiel d’études en ligne en libre accès portant sur l’impact de la pandémie de COVID-19 sur l’éducation en Suisse et avons pu rassembler plus de 60 études. N’hésitez pas à utiliser le référentiel pour vos recherches et à le partager avec vos collègues.

 

2.2. Conférence informelle en ligne

En décembre 2020, plus de 100 chercheuses et chercheurs ont participé à une conférence informelle pour partager les connaissances actuelles sur la COVID-19 dans l’éducation. 17 études ont été présentées par des collègues de l’UniFR, FORS, EHL, UniZH, PHZG, FSO, SFIVET, UZH, UniGE, UniDistance et l’EPFL. Le programme complet peut être consulté ici.

 

 

Studies on the impact of covid-19 on education

Education Numérique (EduNum)

Projet phare du Centre LEARN, EduNum forme les élèves, citoyens numérique de demain, à la maîtrise des trois piliers de l’éducation numérique; la science informatique, les usages et les médias).

Le projet EduNum c’est avant tout une éducation au numérique et par le numérique, dans lequel le centre LEARN a été mandaté par le Département de la formation de la jeunesse et de la culture (DFJC) du Canton de Vaud pour piloter l’introduction de cet enseignement dans les établissements scolaires vaudois.

Projet phare du Centre LEARN, il a pour objectif principal de former les élèves, citoyen-ne-s numérique de demain, à la maîtrise des trois piliers de l’éducation numérique (science informatique, usages et médias), à encourager la créativité, à assurer l’émancipation des élèves et à valoriser le potentiel de diversification pédagogique.

Ces ambitions sont portées par une collaboration entre les grandes institutions vaudoises spécialisées dans l’éducation, notamment, la HEP Vaud, l’Université de Lausanne, la Direction pédagogique (DP) du canton, et le Centre LEARN de l’EPFL.

Ce projet s’appuie sur une formation continue de 2 ans des enseignant·e·s, avec une phase pilote visant à mesurer et effectuer les ajustements nécessaires avant déploiement.

 

Vous souhaitez en savoir plus?

PharmaSim

Les environnements d’apprentissage interactifs pour les assistants en pharmacie peuvent encourager les étudiants à tester leurs connaissances dans des situations de consultation sans craindre de faire des erreurs. Ils peuvent également être utilisés pour collecter des données significatives pour analyser les comportements des élèves et ont le potentiel de fournir des informations exclusives aux enseignants.

Les étudiants se voient offrir un environnement d’apprentissage interactif (ILE) qui leur permet d’explorer le sujet à travers un scénario de consultation réaliste. L’ILE atténue les conséquences des erreurs et offre une opportunité d’apprentissage motivante. Les étudiants sont formés pour participer activement aux séances de conseil, réagir (de manière critique) aux informations à leur disposition et identifier les opportunités de vente croisée.

 

Les assistants en pharmacie appliquent les contenus d’apprentissage qu’ils ont acquis à l’école dans des situations de consultation à la pharmacie. Les stratégies d’enseignement doivent donc favoriser le transfert des connaissances théoriques vers des compétences appliquées. Les jeux de rôle sont une façon de simuler des scénarios du monde réel. 

 

Cependant, de nombreux étudiants ont tendance à éviter les risques dans les contextes de travail en groupe. De plus, il est difficile d’impliquer les apprenants dans des activités d’apprentissage concernant des matières auxquelles ils ne peuvent pas s’identifier. Dans ce contexte, PharmaSim offre un environnement d’apprentissage protégé et renforce la motivation grâce à la gamification.

 

Contact:
Christian Giang - christian.giang@epfl.ch
Peter Buhlmann - peter.buhlmann@epfl.ch
Site:
Vous souhaitez en savoir plus?

VirtualLabs

Nous développons des opportunités d’apprentissage autour de simulations interactives qui permettent aux étudiants de réaliser des expériences en ligne et d’explorer des concepts assis à leur bureau.

L’utilisation d’environnements d’apprentissage interactifs (ILE) pour engager les élèves dans un apprentissage basé sur la recherche et sur des scénarios possède un grand potentiel pédagogique. Surtout lorsque de telles approches ne sont pas une option viable dans le monde physique (par exemple parce qu’elles seraient trop dangereuses, longues ou coûteuses), les ILE représentent une alternative intéressante pour les étudiants d’apprendre par l’exploration et l’enquête en complément du raisonnement déductif.

HeatingSim est une simulation pour les chauffagistes, qui permet de transmettre les fonctionnalités techniques et les interdépendances des différents composants des systèmes de chauffage complexes.

 

ChemLab permet aux techniciens de laboratoire d’explorer des concepts et des théories en réalisant des expériences en ligne, sans avoir besoin d’un laboratoire physique. Le projet utilise les simulations interactives PhET développées par l’Université de Colorado Boulder.

Vous souhaitez en savoir plus?

MOOC – À la découverte des sciences du numérique avec Thymio

Faire vos premiers pas dans le monde du numérique ? C’est possible!

 

Le MOOC intitulé « Le robot Thymio comme outil de découverte des sciences numériques » est le résultat d’une collaboration fructueuse d’experts en éducation qui offre la possibilité de découvrir le monde passionnant du numérique. 

Pour débuter, nul besoin d’être en possession d’un robot Thymio. Grâce à sa version virtuelle, vous pourrez immédiatement vous lancer au cœur du sujet. 

Quant à sa version physique, elle vous permettra d’expérimenter tous les aspects d’interaction et de programmation qu’offre ce robot éducatif. 

Les supports explicatifs (vidéos, textes, images, exercices, quiz et autres nombreuses ressources différentes) fournis dans ce MOOC ont été soigneusement sélectionnés dans l’idée de proposer aux apprenants un parcours intéressant dans le monde numérique ainsi que du matériel pédagogique pouvant être ensuite utilisé dans le contexte d’une salle de classe.

 

La version française de ce MOOC a été conçue conjointement par l’EPFL et Inria puis adaptée en allemand grâce à la collaboration de nombreuses autres institutions et organisations (ETHZ, PH Luzern, SUPSI, PH Berne, PH St. Gallen, PH Schwyz, amXa, Bischoff). 

Il est disponible sur plusieurs plateformes telles que fun-mooc.fr, edx.org, courseware.epfl.ch. La version italienne quant à elle est en cours d’élaboration. 

Le cours est divisé en six chapitres :

Chapitre 1 : Introduction à l’informatique et à la robotique

Chapitre 2 : Thymio

Chapitre 3 : Premiers pas en programmation avec Thymio (VPL)

 

Chapitre 4 : Programmation de Thymio avec Scratch

Chapitre 5 : Programmation de Thymio avec Aseba Studio

Chapitre 6 : Activités pédagogiques avec Thymio

Le premier chapitre présente les concepts de base de l’informatique et de la robotique. Le deuxième chapitre est une introduction au robot Thymio. Les chapitres 3, 4 et 5 traitent de la programmation du robot dans différents environnements à la complexité croissante. Enfin, le chapitre 6 est une application pratique des éléments présentés tout au long du MOOC.

Vous souhaitez en savoir plus?

E-Puck – L’outil ultime pour enseigner la robotique embarquée !

Après plus de 15 ans et plusieurs générations, l’e-puck de conception suisse est toujours utilisé dans le monde entier par plus de 4’000 universités et centres de recherche. Ce robot mobile modulaire est un outil clé pour enseigner la robotique mobile.

L’e-puck est un robot éducatif qui aide des générations d’étudiants à se familiariser avec les systèmes embarqués et la robotique. Développé pour la première fois à l’EPFL en 2004 par Francesco Mondada et Michael Bonani, une nouvelle version est sortie en 2018, produite par GCtronic au Tessin.

L’e-puck contient 15 capteurs dont 4 microphones, une caméra couleur, 8 capteurs de proximité infrarouge, un capteur de temps de vol, une centrale inertielle, en plus des haut-parleurs, 8 LED rouges, 4 LED RVB, et bien d’autres fonctionnalités à explorer.

Sa structure simple avec 3 points de contact et deux roues le rend mobile, permettant un large éventail d’utilisations possibles. Toutes les ressources nécessaires sont disponibles sur le wiki GCtronic pour e-puck2 !

Bien que l’e-puck soit principalement utilisé à des fins pédagogiques, sa complétude et sa modularité l’ont amené à s’inscrire dans des recherches de divers autres domaines dont la robotique collective et évolutive, mais aussi dans les performances artistiques !

Contact:
Daniel Burnier - daniel.burnier@epfl.ch
Matthieu Broisin - matthieu.broisin@epfl.ch
Site:
Vous souhaitez en savoir plus?

Thymio : le dernier-cri en robotique éducative mobile

Thymio est un robot éducatif open source conçu par des chercheur.euse.s de l’EPFL, en collaboration avec l’ECAL, et produit par Mobsya, une association à but non lucratif dont la mission est de proposer des parcours STEAM complets et engageants aux apprenant.e.s de tous âges.

L’essor de la numérisation offre une opportunité sans précédent de rendre l’éducation numérique accessible à tous sur la base de l’égalité des chances. De nombreux pays comme la Suisse, la France, la Belgique, le Canada et la Tunisie ont déjà inclus la programmation, la pensée informatique et la robotique éducative dans leurs programmes obligatoires, avec de plus en plus d’acteur.trice.s politiques entrant dans la mouvance chaque année.

Le robot mobile Thymio équipe déjà des écoles des niveaux primaire, secondaire et universitaire. Il est produit et distribué par Mobsya, une association à but non lucratif qui continue de développer Thymio en un concept complet d’éducation numérique centré sur trois piliers principaux :

 

  • Plateforme open source durable : Le robot éducatif Thymio est un petit appareil pédagogique interactif, entièrement basé sur du matériel et des logiciels open source. Le robot est compact, très robuste et comporte de nombreuses LED qui fournissent un retour immédiat sur les perceptions du robot, des touches tactiles, un accéléromètre, deux moteurs indépendants, un microphone, des haut-parleurs et bien plus encore. Il est conçu et adapté à une utilisation dans tous les contextes éducatifs, des écoles primaires aux universités.
  • Interfaces de programmation simples : Thymio permet aux utilisateur.trice.s de découvrir le monde de la robotique et d’apprendre le langage d’un robot. Chacun peut évoluer à son rythme, en commençant par six modes préprogrammés plug-and-play et en avançant à travers des options de programmation de plus en plus sophistiquées (code visuel, basé sur des blocs, texte intégral) afin de développer des compétences en matière de pensée informatique et de codage ainsi que des compétences transversales, telles que la communication, la collaboration, l’esprit critique et la créativité.
  • Ressources d’apprentissage et écosystème riches : l’un des principaux atouts de Thymio pour soutenir l’enseignement obligatoire est que la plate-forme propose des parcours d’apprentissage passionnants basés sur des activités éducatives prêtes à l’emploi qui responsabilisent, inspirent et éveillent la curiosité des utilisateur.tric.s de tous âges, dont l’expertise peut aller de novice à expert. Construire ces diverses compétences STEAM et dites transversales du 21e siècle à travers des parcours d’apprentissage multiformes, tels que ceux partagés entre les membres du hub communautaire Thymio et Mobsya, encourage une implication active dans la société numérique.

Venez rejoindre la communauté des enseignant.e.s et supporters de la robotique éducative avec Thymio !

Contact:
Site:
Vous souhaitez en savoir plus?